Hospitalidée

HOPITAL SIMONE VEIL EAUBONNE MONTMORENCY (EAUBONNE)

14 Rue DE SAINT PRIX - 95602 Eaubonne | 0134066000
2.35/5391 avis
Donner un avis

Spécialité • Gastro-entérologie et hépatologie (tube digestif et foie)

Gastro-entérologie et hépatologie (tube digestif et foie)

37e
dans le Palmarès 2019 du magazine Palmarès le Point
Excellent
0
Très bon
0
Moyen
1
Médiocre
0
Horrible
0

Les derniers avis de patients sur cette spécialité

Filtrer

Avis

Notes

patient photo
Alicarno
Une qualité de soins très inégale
> Les quelques infirmières et aides soig... affichernantes aimables, serviables et professionnelles... qui en fait bossaient la nuit ; ou alors, d'autres, les derniers jours de ma semaine d'hospitalisation, de jour ; ce qui m'a rendu un peu le sourire, tout de même. Merci à elles. > Des médecins - chirurgiens très pros, qui m'ont bien expliqué ce que j'avais, et qui étaient à l'écoute.
> Certaines infirmières et des aide soig... affichernantes étaient déjà très froides, antipathiques ; lorsque je leur posais une question, leurs réponses étaient brèves et on sentait bien que je les embêtait ! Au lendemain de mon opération chirurgicale, je demande à une aide soignante de m'aider à sortir de mon lit : réponse, "non je ne vais pas vous aider, vous devez le faire vous même sinon vous allez tt le temps vous reposer sur nous" ; sauf que dans l'état, c'était très risqué pour moi. Idem, une autre aide soignante, le même jour, me dit que je vais pouvoir aller prendre ma douche (!) tout seul ; déjà seul, alors que je ne peux même pas me baisser, et ensuite une douche, alors que j'ai d'énormes cicatrices au ventre, étant donné qu'on m'a retiré un bout d'intestin ; une douche, la meilleure façon d'infecter tout ça ! mais passons ! Bref, des aide soignants ignorants, donnant de très mauvais conseils, et refusant d'aider le patient, ce qui est pourtant leur mission première. Je ne reviendrai pas sur leur attitude antipathique : quand on est à l’hôpital juste après avoir failli mourir, on s'attend au moins à quelques sourires... > Cette attitude n'épargne pas les infirmières ; certaines étaient très aimables et très pro, mais d'autres semblaient constamment revenir d'un enterrement, parlant sèchement, parfois même méchamment. > Le pire étant que les infirmières comme les aide soignantes n'étaient JAMAIS LA quand j'avais besoin d'elles ; il y avait un bouton pour les appeler en cas de besoin (urgence), mais cela sonnait dans le vide, car on peut toujours sonner, si la personne ignore l'appel, nous voilà bien avancé. Bref, j'ai dû demander à mes proches de m'aider à sortir du lit, de m'aider à marcher, de m'aider à me laver, de m'aider à m'habiller, d'aller demander à l'infirmière un antidouleur (d'aller la chercher dans son poste de soins, occupée à je ne sais quoi, étant donné que je ne l'avais pas vu depuis au moins 3 ou 4h)... et cela, au lendemain d'une opération chirurgicale, et les jours suivants aussi. Autant dire que certains soignants étaient en dessous de tout. A noter aussi qu'un parent à moi est allé demander un renseignement à une aide soignante qui a refusé de lui répondre, allant jusqu'à quasiment lui dire qu'elle avait autre chose à faire. On croit rêver, non ? Certes les soignants sont débordés car trop peu nombreux, mais la politesse, ça s'apprend. > Reste la saleté des locaux ; bien que modernes, il n'en reste pas moins que la personne chargée de nettoyer les chambres n'a pas nettoyé la salle de bain de ma chambre pendant 3 jours : en effet, un matin, mon voisin de lit a laissé par terre une chemise d'hopital sale, pleine de sang, avant de rentrer chez lui. Il a aussi laissé un "pistolet" (urinal) sur le sol. Et bien ces deux objets sont restés par terre pendant 3 jours, avec des WC immondes ; résultat, j'allais aux toilettes dans le couloir de l'hopital, là où allaient les visiteurs, car c'était plus propre (et encore). Vive la propreté, indispensable pour éviter les infections !
3/5
Avis publié : 14/08/2015