Hospitalidée

HOPITAL RAYMOND POINCARE PARIS (AP-HP) (GARCHES)

104 Boulevard RAYMOND POINCARE - 92380 Garches | 0147107900
2.5/54 avis
Donner un avis

Évaluations et notes

-/5 Relation avec le personnel
-/5 Relation avec les médecins
-/5 Accueil
Prise en charge
-/5 Informations
Explications
Excellent
1
Très bon
0
Moyen
0
Médiocre
2
Horrible
1
Donner son avis sur cet établissement

Plan d'accès

{"type":"FeatureCollection","features":[{"type":"Feature","properties":[],"geometry":{"type":"Point","coordinates":[2.1706744,48.8385988]}}],"properties":{"x":48.8385988,"y":2.1706744,"z":14,"note":{"green":"fa fa-plus fa-vert","grey":"fa fa-plus fa-gris"},"palmes":{"blue":"palme-patients","yellow":"reference-patients"}}}

Plan d'accès :

Suggestions :

Saint-Cloud (à 3 km)
1/5 (2 avis)
Versailles (à 3 km)
2.33/5 (3 avis)
Versailles (à 4 km)
2/5 (1 avis)

Les derniers avis de patients

Filtrer

Spécialités

Avis

Notes

patient photo
Jean-Noël Grosme
A oublier !
Urgences Adultes
Pas grand chose. L’humanité du personnel... afficher soignant, pas des médecins qui soignent « sur dossier »
Simplement le raser. Cet hôpital date de... afficher 1936 et se trouve dépassé du point de vue des conditions sanitaires.
2/5
Avis publié : il y a 11 jours
patient photo
kathouch
Jamais !! plus jamais !!
Chirurgie orthopédique et traumatologie
Rien
Meilleure écoute du patient, traitement ... afficherde la douleur, Soins...le ménage des chambres et sanitaires, la nourriture ....
2/5
Avis publié : il y a 21 jours
patient photo
camille
Dr Judet à recommander
Chirurgie orthopédique et traumatologie
Rapidité de prise en charge en cas d'urg... afficherence. Mr JUDET très compétent, disponible,simplicité, patience,à l'écoute,très bonne secrétaire
5/5
Avis publié : 06/12/2017
patient photo
marinette !
Même si vous êtes paralysé, "dégagez", vite fait !
Neurologie (système nerveux, hors chirurgie)
L'église de l'hôpital ! Au moins, aucun ... afficherrisque d'y croiser le moindre aide-soignant ! Grâce à l'hôpital Poincaré, je suis allée à la concurrence, c'est-à-dire à la Pitié Salpétrière, et c'est "bestial dément" ! On a le droit de partir de l'hôpital Raymond Poincaré ! Ne faîtes pas comme moi, ne tenez pas 3 mois par fierté, même si vous êtes un "dur à cuire" ! Soyez conscient que les malades ont des droits !
Les 2 ou 2 aides-soignants de NETTER III... afficher qui faisaient la pluie et le beau temps dans le service, modifiant votre traitement, sans qu'aucun médecin ne s'en rende compte. Les moqueries glauques, la lumière à fond en pleine nuit, pour faire "des soins" sur ma voisine, tétraplégique et muette depuis qu'elle avait été renversée par une voiture ayant grillé un stop ! Mais JAMAIS devant mes parents ni les siens, toujours quand nous étions seules ! La kiné qui faisait la semaine de 32 heures, essayait de faire remarcher un tétraplégique, et me faisait pédaler à fond, engendrant une sacré tendinite ! mon rhumato a écrit à l'interne, en lui demandant que l'on me fasse des massages, et plus jamais de vélo. La kiné m'a fait… me masser moi-même ! j'ai pas su, c'est un métier ! L'hygiène à Netter III : quelle porcherie, mais quelle honte ! mes parents en étaient vraiment TRES choqués… Au bout de 15 jours, j'ai demandé à changer de chambre. Celle d'en face, où nous étions trois. Ma voisine, victime d'une crise cardiaque, n'était plus capable de reconnaître sa fille de 6 ans, enfilait sa chaussure droite sur le pied gauche, et se plaignait de douleurs, je les lui enfilais moi-même. Elle ne savait même plus mettre son soutien-gorge, alors elle me demandait de le lui enfiler… jusqu'à ce que les aides-soignants nous voient, à 2, et disent à l'interne que je faisais des manoeuvres homosexuelles, et m'interdisent de… retourner pendant mon sommeil…de son côté. J'en ai parlé à l'interne, parce que pour ne jamais se retourner pendant son sommeil, ça allait être difficile… Il m'a dit : "ah bon, vous n'êtes pas homosexuelle ?" Des catholiques pratiquants homosexuels, ça risque d'être dur à trouver !!! Je crois aux miracles, mais à ce point-là ! L'interne n'a pas fait changer les aides-soignants, mais m'a prescrit des calmants ! Devant et à l'intérieur de la chambre, un grand panneau signalant qu'ils y avait des patients fortement contaminés dans cette chambre… je n'ai JAMAIS vu le moindre aide-soignant utilisant du gel "baccide" avant de faire le moindre soin, les aides-soignants nous servaient toujours les plateaux repas, en nous tendant bien les couverts… par le bout que l'on met dans la bouche… Une douche et un wc, pour trois patients dans cette chambre… et une visite par semaine, publique, dans la chambre, avec l'assistant du chef de service, nous les 3 malades, et 12 membres du personnel… pas trop d'intimité, non ? J'ai tenu trois mois ! Je demandais toujours à combien montait ma tension, le matin à jeun. Quand l'aide-soignante m'a dis : "9 - 6 , c'est TRES BIEN !" et m'a fait avaler un grand verre de jus… d'orange que l'on n'oserait même pas vendre en hypermarché… j'ai décidé d'arrêter les frais ! J'ai tenu 3 mois entiers, avant d'aller à la concurrence, qui est excellente ! J'ai demandé par téléphone à noter l'hôpital, et l'on m'a répondu : "ah oui, vous voulez le questionnaire ? c'est à ma collègue qu'il faut le demander, et elle est sortie, il vous faudra rappeler !" J'ai également contacté l'assistante sociale, pour lui faire part des moqueries dont j'avais été témoin, envers ma voisine paralysée et muette. Elle : "Et c'est maintenant que vous nous en faîtes part, pourquoi ?" Moi : "Voyez-vous, c'est parce qu'il m'a fallu DEUX ans pour digérer ça, et à ma famille aussi, on en discute TOUJOURS !" Elle : "je vais en informer le chef de service, il prendra contact avec vous !" J'ai laissé mon adresse et mon numéro de téléphone, je sais pas bien ce qu'il s'est passé, je n'ai JAMAIS eu de nouvelles du chef de service, que je n'ai jamais aperçu non plus à NETTER III, il devait avoir trop honte de cette porcherie ! Depuis, je suis suivie à la Pitié Salpétrière, je n'ai que du bien à en dire, uniquement par le chef de service, et il est VRAIMENT exceptionnel ! VRAIMENT EXCEPTIONNEL ! Pour le traumatisme crânio-cérébral grave que j'ai subi, le 15 août 2011, ayant entraîné un coma, un oedème cérébral important et une crâniectomie de décompression, j'ai été transportée au service de neurochirurgie de l'Uniklinik de Cologne (Köln), et ce service, c'est VRAIMENT la NASA !
1/5
Avis publié : 09/09/2015