hospitalidee
Vos spécialités et expertises médicales ne sont pas référencées ? Si vous souhaitez être visibles des patients, vous pouvez nous contacter : contact@hospitalidee.fr
Accueil France Hauts-de-France Aisne Château-Thierry Ch château-thierry Hépato-gastro-entérologie
Route De verdilly
02400 Château-Thierry
03 23 69 66 00

Service Hépato-gastro-entérologie

2 2 /5
1 avis

Avis

À éviter..

La petite dame qui venait faire les chambres était adorable. En une semaine j'ai pu sympathiser avec 1 infirmière ou deux... Les autres se contentant d'être des courants d'airs.. Le lit articulé.

Le médecin, [Modéré], qui m'a pris en charge est venue me voir sans prendre connaissance de mes résultats, j'ai du insister car elle voulait me voir rentrer chez moi. Une fois informée des résultats, elle m'a indiqué que je resterait sans doute une dizaine de jours hospitalisée. Entre autre ce docteur : - a refusé mon transfert vers un autre établissement sous le prétexte que je ne serais pas mieux soignée ailleurs, - a, malgré un premier refus, puis un second, fait venir un psychiatre et expliqué à ma famille que si j'étais malade c'est parce que j'étais dépressive, - m'a précisé lors de mon second jours d'hospitalisation que les résultats des coprocultures (faites lors d'un premier passage aux urgences 3 jours plus tôt) n'avaient pas décelé aucune trace de chlostridium difficile. Le lendemain, elle me traitait pourtant contre ça toute la durée de mon séjour. Un midi j'ai du réclamer mon traitement, on m'avait "oubliée". Lors des repas, soumise à un régime sans résidus, je devais toujours réclamer les biscottes, pourtant notées sur mes fiches repas. Je devais moi-même noter mes selles sur un registre, j'ai pu avoir 2 feuilles mais personne ne s'occupait des résultats, le 4e jour, les deux registres remplis, ma famille a du réclamer de nouvelles feuilles.. Le 4e jour j'ai attendu de 8h15 à 13h sans draps pour mon lit, faute de linge propre. Après 2 réclamations de draps propres sans succès, j'ai finie par me servir moi-même sur le lit voisin. C'est seulement aux environs de 18h que les infirmières se sont interrogées sur l'absence de draps sur le lit voisin. Le service gastro-entérologie est fusionné avec le service gériatrie... Suite à une échographie (demandée par un autre médecin, qui m'a paru plus compétent et sérieux, le Dr Veuillez, des calculs ont été décelés, le Dr [Modéré] m'a informé qu'un chirurgien devrait m'opérer à distance. Comme je refusait d'être opérée à Château, j'ai pris rendez-vous avec le Dr Levy-Chazal (polyclinique St-André - Reims), qui a demandé une IRM parce que selon elle, aucune intervention/opération n'était à prévoir. Aujourd'hui confirmé, les calculs se sont dissous, aucune opération pour l'ablation de ma vésicule n'est nécessaire. Toutes les piqûres faites pour les perfusions m'ont laissé des hématomes sur les deux bras. À ma sortie de l'hôpital de Château-thierry, après avoir interpelée une infirmière pour l'absence d'un prolongement d'arrêt médical (j'étais toujours malade), personne ne fut capable de me fournir des copies de mes résultats d'examen. Je devais faire une demande par courrier, et bien que le dit dossier aurait dû m'être remis sous 8 jours, j'ai du le réclamer passé 10 jours. Pendant 15 jours j'ai gardé des bleus sur les poignets et avant-bras suite aux piqûres. Aucun résultat d'examen précis ne m'a été donné avec mon dossier médical, simplement des résumés des examens. Je n'ai pas eut les résultats des prises de sang, des coprocultures, ni même de l'échographie. Ma conclusion : Manque de matériel et de chambres (en 1 semaine impossible d'avoir une chambre seule, coincée avec les personnes âgées qui faisaient au lit..), personnel pas toujours qualifié d'après moi, un hôpital qui privilégie l'argent en proposant des interventions plus utiles à leur porte monnaie qu'à leurs patients, le top pour récupérer des maladies/infections neusocomiales!

2

Octobre 2015
Cunégonde